Make your own free website on Tripod.com

Publicité: sommes-nous envahis ?!

Une chose est sûre, ce ne sont pas les extra-terrestres qui nous envahissent, mais bien la publicité. Que ce soit pour nous vendre de la marchandise ou bien des idées préconçues sur notre société, elle est partout. À la télévision, à la radio, dans la rue et même dans les toilettes publiques et les universités québécoises.

Saviez-vous que les Nord-Américains consomment cinq fois plus que les Mexicains, dix fois plus que les Chinois et trente fois plus que les Indiens!!!! Nous sommes les pires consommateurs du monde...

Depuis quelques années, la Fondation Media s'affaire à produire un magazine qui dénonce les publicités mensongères. Kalle Lasn est le créateur de cette association anti-consomation canadienne. Chaque mois, il produit «Adbuster», la revue canadienne la plus lue au États-Unis. François Bérard


Le retour du iMac

En 1998, le premier iMac a fait son apparition sur le marché. Aujourd'hui, en l'an 2000, le iMac fait un retour en force en proposant 3 choix. Le iMac standard se vendra à environ 1500$ canadiens, le iMac DV à environ 1900$ canadiens et le iMac DV Édition Spéciale à environ 2200$ canadiens.

Comme le premier iMac qui a fait connaître l'importance grandissante d'Internet, ce nouveau trio signale ce qu'Apple croit être la nouvelle frontière dans les ordinateurs familiaux: le vidéo digital.

Pour partir cette idée, Apple a introduit iMovie, un programme facile à utiliser qui pourra éditer les vidéos-maison. C'est un complément idéal pour des caméras digitales, qui peuvent transférer des vidéos digitals au iMac DV via un lien Firewire. Avec iMovie, il est facile de créer des transitions, des titres et de couper des scènes ou des parties de scènes.

Pour completer le iMovie, Apple offrira, encore une fois dans les modèles DV et DV Édition Spéciale, un lecteur DVD-ROM, qui nous permettra de regarder des films sur notre ordinateur.

Il ne manque plus que le pop-corn... Edward Wilson-Ewing


Plus ca change, plus c'est pareil

Le temps où le rap était une musique exclusivement destinée aux noirs et où le heavy métal était réservé aux blancs semble maintenant révolu! À ce jour, rares sont ceux qui ne prêtent l'oreille qu'à un seul mouvement musical. Maintenant, tous les genres ont leur place.

De nos jours, les différents styles se sont fusionnés pour former de nouveaux sons et ainsi unifier plusieurs adeptes, aussi disparates soient-ils. Prenons, par exemple, le groupe Limp Bizkit, qui a réussi parfaitement, selon moi, à réunir des sons Rock, avec ses bruits de guitares très puissants, et des rythmes Hip-Hop, avec un débit de paroles qui tire plutôt sur le rap. Limp Bizkit, tout comme Korn, Kid Rock et Rage Against The Machine, profite de cet engouement pour l'exploration musicale. De plus, l'unification de deux genres permet à plusieurs mélomanes de connaître et d'apprécier davantage d'autres catégories musicales.

Avec un marché dorénavant si vaste, bien des groupes peuvent laisser leur marque et espérer un peu d'attention. Ainsi, dans une même chaîne radiophonique, nous pouvons entendre à peu près de tout: un peu de Metallica accompagné d'un orchestre symphonique, puis du Beastie Boys, en passant par du Radiohead et du Our Lady Peace. Peut-être est-ce le commencement d'un nouveau millénaire qui a fait avancer les choses aussi rapidement, mais je crois vraiment que nous sommes en train de vivre un tournant dans le monde musical. Sachons en profiter. Georges Tremblay


La publicité dans les écoles; à que prix?

La présence de la publicité prend beaucoup de place dans nos établissement scolaires . Plusieurs compagnie importante comme Adidas, kellogg's, Coke tentent de percer la muraille de nos écoles. Le gouvernement Québécois ne veut pas éliminer la publicité mais seulement la baliser , c'est à dire mettre un contrôle rigoureux.

Le fait d'afficher des publicités dans les écoles font une certaine sollicitation envers les futurs adultes de demain. Ils sont incités à consommer de plus en plus. Monsieur François Legault , Ministre de l'éducation, fait un rappel que la loi du consommateur interdit la publicité destiné aux enfants de moins de 13 ans. Le monde de l'éducation croit aussi que les parents ne laisseront pas la publicité nuire à leurs enfants.

Le fait de publiciser affecte t-il les compulsions d'achat des jeunes consommateurs? C'est la question que l'on devrait peut -être poser au gouvernement et à nos jeunes écoliers. Mathieu Lussier


Clonage: un singe nommé Tétra

En mi-janvier dernier, l'équipe du chercheur américain Anthony Chan a cloné un singe, l'animal le plus proche de l'humain dans le règne animal, appelé Tétra. Son nom vient de la technologie par laquelle Tétra a été clonée.

Cette technique est de prendre un embryon, d'attendre qu'il comprenne 8 cellules, de diviser l'embryon en 4 parties de 2 cellules, d'introduire chaque groupe de 2 cellules dans un oeuf vidé de son contenu (un quart par oeuf) et d'implanter ces oeufs dans des femelles. Le seul inconvénient est qu'on ne peut produire que 4 singes identiques à chaque clonage.

Un des principaux avantages de cette avance est qu'on pourra maintenant cloner des singes atteints au même degré pathologique pour tester des produits sur exactement la même maladie. Même si, actuellement, les chercheurs utilisent principalement des souris identiques pour étudier des maladies humaines, cet animal n'est pas assez évolué pour une affection plus complexe comme l'Alzheimer. Le lien logique serait de remplacer les souris par des primates, dont certains ont presqu'à 98% le même ADN que nous, les humains.

Mais surtout, cette réalisation est une avance importante dans le domaine du clonage. Edward Wilson-Ewing


L'école-industrie

L'école - Industrie est une formation en industrie, dans les fonctions de travail semi- spécialisées. Ceux qui peuvent participer à ce projet sont les élèves de 3e secondaire, désirant une formation en école - industrie ou, exceptionnellement, les élèves de 2e secondaire âgés de 16 ans. Le programme est réparti en deux volets. Une demie année de formation dans une industrie et une autre demie année en formation de base, c'est- à- dire, en anglais, en Mathématique et en français.

La formation en industrie est faite en collaboration avec la Commission scolaire des Sommets. La Commission offre une dizaine de Métiers dans divers secteurs. La formation de base d'environ 400 heures est donnée à l'école la Source. Les étudiants profitent de 150 heures de cours de français et de Mathématiques, tandis que l'anglais est dispensé sur 100 heures. L'élève aura deux choix au terme de sa formation. Premièrement, il pourra effectuer du travail en industrie ou simplement, il poursuivra ses études au Tournesol.

L'élève qui réussit ce programme recevra une attestation de formation professionnelle décernée par le ministère de l'éducation ou par la Commission Scolaire des Sommets. Matthieu Lussier


Pensez déchets, pensez poubelles...

Avez-vous constaté le tas de déchets s'éparpillant sur les tables de la cafétéria sur les heures de dîner ? C'est épouvantable, pour ne pas dire désastreux ! Quelle est l'intention de nos dîneurs en posant ce geste ingrat, celui de laisser ses déchets sur les aires de «lunch». Laissez-vous vos déchets sur la table, de la cuisine, chez vous après les repas ? Nous craignions que non ! Est-il trop épuisant de lever un bras, de poser votre main sur vos ultimes déchets et de les déposer dans la poubelle ? Quand nous voulons utiliser la cafétéria à d'autres fins, celle-ci n'est pas très appétissante, propre et esthétique. Ce n'est sûrement pas trop vous demandez de jeter vos déchets aux endroits appropriés. Que dire de plus ! Nous ne dirons jamais assez : mettez vos déchets dans les POUBELLES !

Opinions des élèves
Nous avons questionné certains élèves sur la propreté de la cafétéria après les heures de dîner. Plusieurs nous ont répondu que c'était plus propre que l'année passée, mais la saleté était tout de même présente. Les commentaires sont les suivants :

1- C'est sale !
2-C'est dégueux
3- C'est moins sale qu'avant, mais ça pourrait être mieux.

Et bien d'autres encore. Ce sont ceux que nous retrouvons le plus souvent. Parfois, ceux qui disent que c'est malpropre sont souvent ceux qui polluent le plus, alors veuillez faire attention. Christine Laplante-Larivière et Judith Laplante


Les Entraidants du Québec réunis à Coaticook

Tout d'abord, les entraidants se sont occupés de la semaine de la vie qui a eu lieu du 14 au 18 février dernier. Il y avait des activités spéciales sur les heures du dîner. Les participants pouvaient envoyer des lettres en toute confidencialité tout au cour de la semaine. Une murale était aussi à la disposition des élèves pour qu'ils puissent écrire dessus.

Ensuite, notre conseil étudiant et les entraidants ont organisé une activité culturel, un concert. Celui-ci a eu lieu dimanche 6 février 2000. Pour la St-Valentin, les entraidants demandaient aux élèves qu'ils portent du rouge pour cette occasion. Le conseil vendais des roses.

Les 28-29 et 30 avril aura lieu le deuxième Colloque des jeunes entraidants du Québec, à l'école secondaire la Frontalière de Coaticook. Les activités sont réservés seulement pour les entraidants. Celles-ci permettra aux adolescents d'assister à plusieurs conférences sur différents sujets. L'explorateur Bernard Voyer livrera une conférence d'une heure pour partager son expérience d'ascension du mont Everest. Dès 21h le samedi, le groupe Noir Silence donnera un spectacle. Le skieur estrien Nicolas Fontaine, qui a récemment reçu le mérite sportif pour l'athlète par excellence, partagera ses espérances en ce qui concerne de remporter l'or aux Jeux Olympiques sans utiliser de drogues. Selon Mélanie Dassylva, la co-responsable du Colloque, les deux principales aides procurées aux jeunes sont pour les peines d'amour et les préjugés. Cela s'annonce très agréable. Nancy Bombardier


La piscine à Windsor: ça y est!

Depuis les années 90, l'association du soccer mineur de Windsor a connue un développement fulgurant, passant de 163 jeunes à plus de 320 la saison dernière. Étant donné l'augmentation du taux de participation, les infrastructures de la ville sont devenues désuètes ou tout simplement inexistante....

Il y a cependant de bonnes nouvelles puisque l'association Windsoroise s'affaire présentement à l'élaboration d'un parc central pour la municipalité. Ce projet visant à optimiser l'utilisation de l'équipement en place tout en y juxtaposant des instalations telles qu'une piscine publique, des terrains de soccer supplémentaires ainsi que l'aménagement d'espace de stationnement, dont la région a grandement besoin dans le milieux récréatif afin d'améliorer la qualité de vie des citoyens. Évidament, le projet est toujours au stade embrionnaire, mais chose sure, nos élus municipaux on déjà décidé d'allouer un certain budget pour la construction d'une piscine municipale. François Bérard


L'environnement et nous

Avez-vous déjà entendu parler de la diminution de la couche d'ozone? Sûrement, puisque c'est la cause du réchauffement de la planète, créé par l'accumulation de gaz nocifs que nos prédécesseurs et nous-même avons produits avec l'utilisation de nos technologies.

Nous avons réalisé un court sondage pour déterminer approximativement les connaissances et les habitudes des élèves de notre école. Fait remarquable, seize personnes sur les vingt interrogées recyclent à la maison. Si on recueille une tonne de papier, on récupère le papier créé par dix-sept arbres. Seulement deux personnes le savaient! Ce qui est pitoyable, c'est que très peu de gens ont un projet de compostage dans leur région ou n'en connaissent pas l'existence. Le compostage, c'est un moyen naturel de recycler. Ce procédé décompose et transforme les matières organiques en humus, une substance qui ressemble à de la terre. Si on tient compte qu'environ 50 % des résidus peuvent être utilisés, imaginez ce que cela signifierait si tous et chacun feraient du compostage! Il y aurait beaucoup moins de déchets acheminés aux sites d'enfouissement. C'est un moyen rentable et cela produit un excellent engrais qui améliore la texture et la fertilité du sol.

Depuis que nous utilisons des carburants fossiles (pétrole, charbon), nous produisons de l'oxyde de carbone (CO). Ce gaz engendre la destruction de la couche d'ozone, laquelle nous permet, entre autre, de nous protéger contre les rayons ultra-violet du soleil. Depuis quelques années, nous essayons de diminuer le plus possible la pollution due particulièrement au fonctionnement des voitures et aux usines. Pour essayer d'enrayer ce problème, nous faisons du covoiturage et installons des filtres dans les cheminées des usines. Pour diminuer le taux d'oxyde de carbone qui s'échappe des voitures, les chercheurs ont mis au point l'éthanol. Cet alcool est produit à base de la distillation de la fermentation de céréales ou de sous-produits agricoles et forestiers. On utilise de 5 à 10 % d'éthanol dans l'essence. L'essence-éthanol procure une diminution pouvant aller jusqu'à 30 % des émissions de monoxyde de carbone (CO), et une diminution nette jusqu'à 10 % des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère. Comparativement à l'essence, l'éthanol est un carburant sécuritaire.

La mission que nous avons tous est de ne pas ignorer l'importance de conserver notre milieu. Nous devons passer à l'action, car l'environnement, c'est l'affaire de tous. Nancy Bombardier et Anouck Bisaillon (en collaboration spéciale)