Make your own free website on Tripod.com

Un bal de rêve

Depuis qu'elles ont l'âge d'enfiler une robe sur les courbes d'une perfection utopique de leur poupée «Barbie», bon nombre de filles ne rêvent, ne respirent, n'existent que pour une chose: le bal des finissants. Au régime de pamplemousse depuis novembre, dans l'espoir dérisoire d'entrer dans leur robe délibérément achetée trois points trop petits, l'image de plus en plus réelle de ce jour glorieux omniprésente dans leur esprit, elles dépensent leurs économies en parures, préfèrent se prélasser sous la cancérigène lueur du soleil synthétique des salons de bronzages plutôt que d'employer leur corps et leur âme à leurs travaux scolaires, attendent avec impatience l'hommage à leur frivolité qui marquera la fin de leurs études secondaires. Ce n'est probablement qu'au cours de cette grandiose soirée, lorsque qu'une de leurs mèches paralysées sous un océan de fixatif atteindra l'oeil de leur compagnon, et que, à la suite d'une inspiration dévastatrice, les coutures de leur, ô combien coûteux, bustier cèderont sous la pression, que ces jeunes demoiselles se demanderont «Tout ceci en valait-il vraiment la peine?» Caroline Poudrier


L'école du 3e millénaire

Le monde de l'éducation commence avec des grands bouleversements en ce début de troisième millénaire. En effet, nous allons nous attaquer à d'énormes défis . À la suite d'une rencontre avec Marc Juneau , directeur de l'école du Tournesol, nous avons appris quel seront les grands changements dans le domaine de l'éducation.

Selon Monsieur Juneau , l 'événement à retenir de la fin du deuxième millénaire est sans doute la réforme Marois. Des modifications sont à prévoir dans le curriculum de base. Les nouveaux programmes entreront en vigueur dès 2002-2003. L'objectif principal de l'école sera d'apprendre aux élèves à apprendre. Les valeurs qui devront être véhiculés sont l'assiduité, l'effort et le respect d'autrui. Les enseignants devront être exigeant envers les élèves pour que ceux-ci évitent la pire solution : le décrochage. Le secret de la réussite du Tournesol repose simplement sur l'exigeance des professeurs. Ainsi , les élèves sont poussés au maximum et obtiennent de bons résultats.

Le troisième millénaire appartient à notre génération et c'est à nous de décider ce qui est bon pour nous. En espérant que nous réussirons à faire évoluer le monde scolaire dansdans l'attente de l'excellence, une course qui ne s'arrête jamais!


L'exploitation des enfants

Partout dans le monde, on estime que 250 à 300 millions d'enfants sont exploités en très bas âge, et, de plus, reçoivent un salaire de misère. Dans une usine au Bangladesh, 60 % des employés ont moins de treize ans. Ils travaillent quatorze heures par jour et perdent leur journée de salaire s'ils arrivent à l'usine ne serait-ce qu'une minute en retard. Deux ou trois fois par semaine, ils doivent faire des heures supplémentaires et travaillent la nuit.

La région de Sialkot au Pakistan est réputée pour sa fabrication de ballons. Des enfants en-dessous de quatorze ans sont employés pour une misère (6 cents de l'heure) alors que les ballons sont vendus 30 dollars dans les magasins occidentaux. Dans certaines usines, les travailleurs doivent demander l'autorisation au chef d'atelier et parfois plusieurs heures à l'avance pour aller aux toilettes.

Les travailleurs ont généralement des quotas de production à réaliser en une journée. Parfois, ces quotas sont tellement élevés qu'il est impossible pour eux de les atteindre. Ils doivent fréquemment travailler la nuit, surtout les jours qui précèdent la livraison aux clients. Marie-Pier Dion-Vigneault


D'la neige..!

Et oui! La première vréritable bordée de neige du début du millénaire est passée. Il est tombé plus de 42 centimètres. de neige en moins de 24 heures sur l'Estrie.

Tout a débuté, dimanche le 13 février. Un peu de neige, mais rien d'alarmant. Lundi matin, toutes les écoles étaient ouvertes. Cependant, vers le milieu de l'avant-midi, il tombait 2 cm de neige à l'heure. Aussitôt que les chasses-neige étaient passées, il fallait recommencer. On se serait crû dans le temps de Noël, pourtant c'était une St-Valentin tout en blanc.

Les automobilistes ont dû redoubler de prudence et faire preuve de vigilance. Plusieurs routes et établissements ont été fermés en soirée. Depuis le temps que nous attendions de la vrai neige, nous nous en plaindrons pas. Les motoneigistes et des autres amateurs de sport d'hiver en auront pour leur plaisir . Amusez-vous bien!

Entre-temps, il faudrait remercier la vingtaine d'élèves qui ont aidés les professeurs à sortir du stationnement de l'école. Nancy Bombardier


Visite de la Caisse Populaire au Tournesol

Dans le cadre du cours d'éducation économique , les élèves de 5 e secondaire ont reçu la visite de monsieur Jean Pierre Roy(Directeur de la caisse de Windsor) et de Mme Linda Desjardins( directrice des services à la consommation)

Monsieur Roy à présenté le fonctionnement du Mouvement Desjardins, ainsi que celui de la caisse de Windsor. De son côté Mme Desjardins a élaboré sur les divers services offerts par une caisse populaire. Pour conclure la rencontre , un sac sport a été attribué par tirage au sort dans chaque groupe. Voici la listes des gagnants dans chacun des groupes.

Gr 01: Georges Tremblay Simard
Gr 02: Jean François Dionne
Gr 03 : Esther Fortin
Gr 04 : Katrine Paquin
Gr 05 : Danny Côté

Depuis le début de l'année, soit les 17 et 18 janvier, les élèves ont reçu la visite du Service Budgétaire populaire de l'Estrie. Mesdames Terry Watson et Karine Jobin ont rencontré les élèves afin d'appronfondir les notions du crédit et de l'endettement abordées au module consommation. Les 14-15 et 16 mars, Mme Pauline Girard a aussi offert une session du programme «Enseignons l'impôt» afin d'ammener les élèves à comprendre l'historique de l'imposition. Pour mieux les aider à produire eux-mêmes leurs déclarations de revenus peut-être...! Mathieu Lussier


Concert

Le 6 février dernier, l'école secondaire du Tournesol était envahit par les accords des plus grands compositeurs de ce monde, tels que Jean-Sébastien Bach, Frédéric Chopin ou même John Lennon. Cet événement organisé par le Conseil d'élèves en collaboration avec les Entraidants et le Club Optimiste de Windsor ressemblait plutôt à une petite représentation intime qu'à un grand concert, mais la qualité des instrumentistes n'avait d'égale que celle de l'orchestre symphonique de Montréal. Les 14 musiciens que la scène nous présentait ce dimanche après-midi là étaient tous de véritables virtuoses des instruments à cordes et sont parvenu à transmettre avec brio leur passion de la musique classique au public. Espérons que l'expérience se répétera l'an prochain. François Bérard


L'humour au-delà du sexe

Faut-il être osé, grossier ou irrévérencieux pour faire rire aujourd'hui ? C'est pourtant ce que bien des gens pensent. Les calembours inimitables de Sol (Marc Favreau), les histoires d'Yvon Deschamps tout comme les délirants questionnements de Pierre Légaré ont-ils été remplacés par les discours de fellations de Maxim Martin et les jokes de cul de Peter MacLeod?

Mais l'humour cru a toujours été présent au Québec. Nous n'avons qu'à penser à RBO. Il semble cependant que, depuis Patrick Huard, c'est devenu presque inévitable pour un humoriste de parler de sexe. Mais cet humour semble davantage un phénomèneconcernant la relève.

L'humour de demain devra s'habiliter à se servir des bons côtés de tous les genres de cet art pour rester aussi populaire qu'il l'est maintenant, car parions que plusieurs en auront bientôt assez de discours assaisonnés de jurons, de mots qui ne sentent pas bons et de propos se situant au bas de la ceinture. Georges Tremblay


La mystérieuse Île de Pâques

Cette île, située loin au large du Chili, est la plus orientale des terres de Polynésie. Celle-ci est volcanique et surtout connue pour ses gigantesques statues nommées moais.

C'est l'amiral hollandais Roggeveen a découvert l'île le jour de Pâques de 1722. Autrefois, le nom de l'île de Pâques était Te-Pito-te-henùa qui signifie «le nombril du monde» et aussi Rapa-nui .C'est le cratère de l'ancien volcan Rano Raraku qui servait d'atelier pour la construction des statues mesurant chacune entre 3 et 8 mètres de hauteur. Celles-ci datent de 858 ans après Jésus- Christ. Les moais représentent des hommes debout ou à genoux. Le nez et les oreilles sont parfois démesurés et la tête est plus grande que le reste du corps.

Il n'y a aucune théorie d'acceptée en ce qui concerne les statues. On a cependant émis plusieurs spéculations. Celles-ci passent de la présence de géants à celle de populations légendaires disparues. Cependant, l'hypothèse qui revient le plus souvent est d'origine extra-terrestre. Bizarrement, la sorte de roche dont les statues sont faites ne se retrouve pas sur l'île. C'est donc une fabrication complète.

Au début du printemps austral, entre le mois d'août et d'octobre, tous les habitants de l'île se réunissaient pour consacrer l'Homme-Oiseau. Le chef de chaque tribus désignait l'«Hopu», une sorte d'athlète, pour aller chercher le premier oeuf pondu de la première hirondelle de mer qui se trouvait sur l'île du motu (îlot Motu-nui). Le motu était situé à deux kilomètres de Rapa-nui. La mer recelait des requins et les «Hopus» devaient la traverser à la nage et ramener l'oeuf sur leur front pour ensuite le remettre à leur chef qui se trouvait en haut d'une falaise. Celui-ci le proclamait «Homme-Oiseau». Il était, pendant un an, considéré comme une personne sacré. Le film « Rapa-Nui » est basé sur cette légende.

Aujourd'hui, seul l'avion leur permet rapidement un contact avec le monde extérieur. Cependant, ce moyen est très coûteux. Les Rapa-nui sont parmi les gens les plus amicaux que vous pouvez rencontrer. Néanmoins, la population risque de voir disparaître ses derniers vestiges culturels authentiques : sa langue et ses traditions orales. Même aujourd'hui, l'île de Pâques reste un des grands mystères non-résolus. Nancy Bombardier


À chacun ses peurs

Chaque être humain sur la terre a peur de quelque chose en particulier. Les insectes, les reptiles, les orages ne sont que quelques exemples pour démontrer que l'homme craint certaines espèces, choses et situations qui lui sont inconnues. Nos peurs portent des noms biens précis. Je vous ferai part de quelques uns.

Beaucoup de gens souffrent d'altophobie. Le fait de grimper dans une échelle ou de monter dans un manège les effrai. L'arachronophobie (araignées), la batrachophobie (les reptiles), la musophobie (souris) et la zoophobie (les animaux) en font courir plus d'un. Durant notre enfance peu d'entre nous n'ont pas souffert de kéraunophobie. L'orage nous a tous effrayé au moins une fois dans notre vie. Notre corps aussi nous cause des inquiétudes qui peuvent se transformer en phobie. La érythophobie (peur de rougir), la génophobie (la sexualité), la gymnmophobie (la nudité), la nécrophobie (peur des morts) peuvent devenir des complexes.

Chacun a ses craintes à un niveau et à une intensité différentes. Il ne faut pas avoir honte de ses peurs. Si celles-ci te préoccupent beaucoup, tu peux toujours consulter une personne ressource de l'école: l'infirmière, l'éducatrice ou la psychologue. Christine Laplante Larivière


Une de plus pour Tiger Woods

Tout le monde croyait , avant d'entreprendre la ronde finale du tournoi de golf pro-am de Pebble Beach, que la série de victoires consécutives de Tiger Woods s'arrêterait à 5. Mais non, il a encore relevé le défi de l'impossible en rattrapant le retard de 7 coups qu'il avait après les premiers trous! Même s'il accusait un retard de 7 avec 7 à faire, les deux meneurs, soit Vijay Singh et Matt Gogel, croyaient qu'une prolongation serait nécessaire pour décider du vainqueur. Cependant, Tiger Woods à l'aide de son eagle au quinzième, les a abasourdis. Durant sa série de victoires, il a disputé 24 rondes, dont 19 sous la normale et a amassé une somme globale de 4 592 000$. Son exploit extra-ordinaire s'est arrêté à 6. 5 victoires de moins que le record intouchable de Byron Nelson établi en 1945.

Le golfeur canadien Mike Weir a terminé au septième rang et a remis la deuxième meilleure fiche de la ronde finale pour repartir avec un beau petit chèque de 120 500$. Tristan Grant