Make your own free website on Tripod.com

Récupération de papier

Sûrement avez-vous déjà remarqué que nos jolis bacs de récupération en plastique ont été remplacés par de simples boîtes de carton. Peintes en bleu et ornées d'un magnifique symbole de récupération, il est évident que ces dernières font partie de la même famille que nos bons vieux bacs de plastique. Mais une question se pose, pourquoi les avoir remplacés?

Le responsable du projet , Sylvain Marcoux, nous a expliqué que c'était simplement pour le côté pratique. Effectivement,après avoir recueilli le papier,il faut le trier , l'entreposer,et ensuite le livrer. C'est justement lors de ces deux dernière étapes que le problème se posait. Les boîtes de carton ne pouvait être entreposées adéquatement dans l'entrepôt parce qu'elles cédaient sous le poids de leurs consoeurs. De plus , même vides elles occupaient un espace excessif. Or les bacs de plastique sont spécialement conçus pour s'emboîter les un dans les autre et s'empiler pour faire de belles rangées bien droites lorsqu'ils sont entreposées et prêt à livrer. Bref, les bacs de plastique seront utilisés pour l'entreposage du papier.

Ce changement, plus ou moins esthétique diront certains, donnera un très bon coup de main à l'équipe de récupération qui se démène pour se projet. Alors veuillez faire attention à nos magnifiques petites boîtes de carton. Kevin Randlett


Du nouveau pour les dîneurs

Depuis le 13 septembre, un tout nouveau local est ouvert sur l'heure du dîner. Il s'agit du M.D.M. ou, si vous préférez, le Midi / Devoirs / Musique. Pour faire tes devoirs en écoutant des chansons de Kevin Parent et bien d'autres, ce local est là pour toi. Il y a même un professeur pour répondre à tes questions. Alors, du lundi au vendredi, dès 12:15, viens au 2065 faire tes devoirs dans une ambiance extra ! Et pour ceux qui trouvent que le midi est fait pour relaxer en jouant à plein de jeux différents, n'oubliez pas le café des artistes, situé au 1000-3. François Bérard


Les calculatrices à affichage graphique

Plusieurs parents posent souvent cette question : Pourquoi est-il nécessaire d'avoir la calculatrice à affichage graphique dans les cours de mathémathique 436, 514 et 536 ? Premièrement, la calculatrice à affichage graphique est un outil de travail très important. Comme le précise le programme d'étude de mathématique de 514 et de 536, outre qu'elle facilite les calculs, la production de graphiques et la gestion de données, cette technologie permet de traiter des problèmes plus complexes.

Les instruments que l'école utilise sont des calculatrices Ti-82 de Texas instruments. On peut les acheter au coût de 106,50 $ ou les louer à 50,00$ avec un retour de 25,00$ à la fin de l'année scolaire si elle sont remises en bonne condition. Durant les cours les professeurs enseignent avec l'aide d'une Ti-82 relié à un écran pour projeter l'image sur le tableau. Puisque la technologie évolue à chaque jour, inutile de perdre du temps à croire qu'on reviendra au calcul mental et au crayon à mine en math. Mélanie St-Pierre


Caroline Bouchard, prof de moral et de F.P.S.

En voyageant de l'ouest canadien, de Virginia Beach jusqu'à la suisse en passant par Monaco, Caroline a développé une très grande ouverture d'esprit. Elle rêvait d'être policière, mais a changé d'orientation au tout dernier moment, se dirigeant vers l'orthopédagogie. Les coupures du gouvernement l'ont fait réfléchir et elle changea alors de branche, cette fois-ci pour l'enseignement moral. Elle est le genre de professeur qui a un grand sens de l'humour. Elle a une manie folle pour le respect et aime le côté humain. Elle n'a que 28 ans et a enseigné à Blainville, Magog, Sherbrooke, Waterloo et maintenant à Windsor. Ses parents ont eu une bonne influence sur son choix de carrière, tout les deux étant enseignants. Elle compte s'impliquer dans le Tournesol d'or et dans le comité d'accueil des 6e années. Elle fait parti également du comité social. Bonne Chance au Tournesol. Christine Laplante -Larivière


Nouvelle figure: Sherley Bernier

Cette jeune enseignante dynamique n'en est qu'à sa 3e année d'enseignement. Elle adore son métier. Sa devise: garder le sourire, faire des activités tripantes et variées et, bien sur, parler en anglais. "Il faut que mes élèves parlent et bougent, c'est la clé du succès". Dans la classe de Sherley, il ne faut pas arriver en retard, sinon on chante... en anglais! Ne pensez pas que les profs sont tous sages, car Mme Bernier a jouer plus d'un tour dans sa jeunesse. Par exemple :une guerre de mouchoirs mouillés, du poil à gratter dans le lit d'une pensionnaire pas trop aimée , une punaise sur une chaise et ça continue. Sherley, ayant beaucoup de groupes cette anné, ne pourra pas s'impliquer énormément mais elle compte bien donner un coup de main pour le Tournesol d'or. Elle s'intègre très bien à Windsor, s'entend merveilleusement avec les profs et elle aime ses élèves! Christine Laplante Larivière


Les Entraidants

Depuis maintenant 5 ans, Andrée Brousseau met annuellement sur pied un groupe de 14 à 16 élèves qui forment les Entraidants. Pour être admis aux Entraidants, il faut que vous soyez de niveau troisième ou quatrième secondaire, que vous aimiez relever des défis et que vous vous intéressiez au bien-être humain. La formation des Entraidants s'échelonne sur trois ans.

Cette année, les entraidants ont déjà commencé leur travail avec la journée internationale contre la violence sexuelle faite aux femmes. Bientôt, il y aura un colloque à Coaticook, des camps et, tout au long de l'année, les élèves travailleront au niveau de la non-violence.

La première réunion devait avoir lieu le lundi 27 septembre, tout dépendant des inscriptions reçues. Bien sûr, puisque les professeurs ne participent plus aux activités parascolaires à 100 %, les Entraidants reprendront leurs fonctions seulement à compté du 25 octobre. Nancy Bombardier


Le Conseil des élèves 1999-2000

Une équipe solide, efficace, dynamique et démontrant une très grande maturité cela représente l'image du conseil actuelle du conseil des élèves.

Notre présidente, Titanny Dorais a été élu par acclamation ainsi que François Bérard à la vice-présidence, Marc-André Couture au secrétariat et Marie-Ève Randlett à la trésorerie. Pour ce qui a trait aux représentants de nouveaux, seulement les 1er et 2e secondaire étaient en campagne électorale. Stéphanie Bernier et Geneviève Desrosiers-Roux ont postulé pour le poste de représentante de 1er secondaire. Stéphanie Bernier a été élue. En 2e secondaire Maude Charland Lallier et Cindy Nadeau se sont présentées au poste vacant de représentante de leur degré. Maude Charland Lallirer a été élue. Jean-Marc Pruneau représentant 3e secondaire, Luc Massé représentant 4e secondaire, David Boisvert, représentant 5e secondaire, Maude Lemelin, représentante de cheminement particulier temporaire ont eux aussi été acclamation.

Mme Andrée Brousseau, responsable du conseil étudiants et présidente d'élections affirme que le conseil a démontré un grand savoir faire lors de la manifestation étudiante du 23 septembre. Ce qu'elle a trouvé exceptionnel: c'est la collaboration qui se forme entre eux et la complicité qui s'en retire. Le conseil requiert une énorme dose de sérieux que chacun a déjà su démontrer.Des activités, il en aura mais votre devoir sera d'y participer.Une mention spéciale à Geneviève Desrosiers-Roux et Cindy Nadeau qui n'ont pas été élue mais qui on eu le courage de se présenter. Christine Laplante Larivière


Relations sexuelles chez les jeunes: protégées ou non?

Durex, une compagnie de condoms, a mené récemmement un sondage (auprès de 4200 jeunes de 16 à 21 ans provenant de 14 pays différents) sur leurs habitudes sexuelles. Après la compilation, on ne peut que remarquer la vitesse à laquelle chute l'âge moyen des premières relations sexuelles, et ce à chaque année. Mais ce qui est le plus alarmant, c'est de constater le nombre d'anciens puceaux qui ne se protègent pas. D'après vous, est-ce qu'il sagit d'un manque d'information, ou d'une surconfiance en la vie? Étant donné les informations contenues dans le sondage, ces deux réponses sont véridiques. En effet, 18% des jeunes interrogés ont dit ignorer que le condom pouvait être utilisé comme contraceptif. De plus, une grande partie des adolescents ont laissé entendre que leur principale source d'éducation sexuelle provenait de leurs amis, alors qu'un jeune sur 3 préférerait que cela lui vienne d'un parent. Comment les blâmer, bien souvent, les pauvres sont plus mal que nous lors ce qu'il sagit du " bas de la ceinture."

La deuxième chose qui peut être mise en cause, c'est la pensée implantée dans la tête des jeunes: "ça m'arrivera pas." C'est avec cette pensée infaible que quantité d'adolescentes tombent enceintes à l'âge de 17-19 ans. Ou encore elles reviennent à la maison avec infections, maladies vénériennes où encore (ce qui est plus rare près de nous) le sida. Qui se préoccupe le plus du condom? La fille! Il semblerait que celle-ci porterais plus attention à son corps, par peur de la grossesse et des conséquences si jamais.

Les condoms, c'est un simple bout de caoutchouc qui protège la vie. C'est une question qui concerne tout le monde. À l'aube de l'an 2000, on devraient peut-être éteindre ce tabou et se prendre en main! Andrée-Anne Chaput


Floyd: le plus destructif des récents ouragans

Avant même de toucher le continent nord-américain, Floyd a été proclamé l'ouragan le plus destructeur depuis les années 70. Les scientifiques ont eu raison: au moins 41 décès, en plus des milliers de personnes isolées, soit sur le toit de leur maison, soit dans des arbres, qui ont dû être secourues. Les pertes sont montées jusqu'à 528 M$ américains.

Ayant 950 km de diamètre et des vents constants de 250 km/h, cet ouragan était de Catégorie 4, très près du niveau le plus dévastateur, Catégorie 5. En plus, il se dirigeait directement vers la côte américaine. À cause de ces chiffres énormes, presque toute la population côtière s'est enfuie vers l'intérieur du continent. La peur était tellement grande que, sur l'Interstate de la Floride, il y a eu un embouteillage long de 320 km. Walt Disney World, pour la première fois dans son histoire, n'a pas ouvert ses portes. On s'attendait à l'ouragan qui ferait de Andrew, Camille et Hugo de petites tempêtes triviales.

Heureusement, les dommages causées par Floyd n'étaient rien comparés à ce qu'ils auraient pu être. Si l'ouragan n'avait pas bifurqué vers le nord à la dernière minute, il aurait traversé la Floride, dont Cap Canaveral, où il y a plusieurs milliards de dollars américains en équipement spatial. À cause des embouteillages et de la difficulté à quitter la péninsule, plusieurs personnes n'avait pas évacué leur maison.

Si le prochain Floyd décidait de passer au-dessus de la Floride, les décès et les dégâts pourraient tripler. Mieux vaut encore une bonne tempête de neige. Edward Wilson-Ewing


Activités para-scolaires au Tournesol

Malgré les moyens de pressions entrepris par l'ensemble des professeurs du secteur public , plusieurs activités para-scolaires auront lieu au Tournesol. Entre autre, très prochainement, un après-midi complet sera libéré afin de fêter l'halloween. En effet, le 29 octobre dernier, les périodes trois et quatre étaient réservées à différents jeux au gymnase en plus des trois groupe qui ont offert une prestation soit: La Récolte, Freak'N'See et Black Knight.

Plus tard, le 19 novembre se déroulera une danse afin de financer les deux camps de pastorale, le 25, 26 et 27 janvier ainsi que le 23, 24 et 25 février, organisés par Sylvain Marcoux. Également lors de cette danse, certains participeront à un dans-o-thon qui sera commandité jusqu'à concurrence de cinquante dollars. Il ne reste malheureusement déjà plus de place pour ces camps.

Pour les secondaires 4, 5 et 6, un voyage à New-York est planifié. Quarante étudiants ainsi que quatre accompagnateurs dont Claude Carrier et Louise Bergeron visiteront la "Grosse Pomme". Le voyage se déroulera sur un peu moins de trois jours. Le départ se fera le 20 avril à minuit pour revenir le 23 avril suivant dans la soirée. Il y aura plusieurs moyens pour financer ce voyage. Une réunion informera sous peu les participants sur les levées de fonds.

Durant l'année, il y aura également du parachutisme, organisé par François Blouin et de huit à dix sorties de ski avec Raymond Lavertue. Ce dernier offrira aussi une journée à La Ronde en juin prochain.

Du 28 juin au 18 juillet, quatorze jeunes feront la tournée de la province en mini-bus pour l'activité qu'on nomme les Quebeckers. Pour le moment, Kevin Randlett s'occupe de l'événement en remplacement à Sylvain Marcoux à cause des moyens de pressions. À raison de vingt-cinq dollars par mois pendant neuf mois, les étudiants visiteront le Québec de long en large tout en participant à divers projets dont du rafting, de l'escalade, de la pêche en haute mer et des visites de musées.

À la salle de presse, le voyage à TVA a été contremendé en octobre. La visite de la Tribune et surtout celle de Radio-Canada deumeureront au programme toutefois.

Les activités parties au ralenti verront tout de même le jour. Espérons que le gouvernement et les enseignants trouveront un terrain d'entente. Georges Tremblay