Make your own free website on Tripod.com

Publicité: sommes-nous envahis ?!

Une chose est sûre, ce ne sont pas les extra-terrestres qui nous envahissent, mais bien la publicité. Que ce soit pour nous vendre de la marchandise ou bien des idées préconçues sur notre société, elle est partout. À la télévision, à la radio, dans la rue et même dans les toilettes publiques et les universités québécoises.

Saviez-vous que les Nord-Américains consomment cinq fois plus que les Mexicains, dix fois plus que les Chinois et trente fois plus que les Indiens!!!! Nous sommes les pires consommateurs du monde...

Depuis quelques années, la Fondation Media s'affaire à produire un magazine qui dénonce les publicités mensongères. Kalle Lasn est le créateur de cette association anti-consomation canadienne. Chaque mois, il produit «Adbuster», la revue canadienne la plus lue au États-Unis. François Bérard


Phénomènes inexpliqués: les OVNIs

Les phénomènes inexpliqués, surtout celui des OVNI, passionnent le public, irritent les scientifiques et poussent les organismes de sécurité nationale de partout dans le monde à faire l'impossible pour préserver le secret. Mais, officiellement, les OVNI... n'existent pas!

Les médias ont donné un traitement sensationnaliste qui défie ouvertement le gros bon sens en proposant une vision inédite des relations entre l'homme et l'univers. Des écrits et des dessins d'OVNI existent depuis l'Antiquité. Un des textes les plus intrigants de cette période est celui du prophète biblique Ézéchiel (vers 592 avant J-C) qui raconte un contact semblable aux rencontres du troisième type modernes. Outre un nombre impressionnant d'observations, la Renaissance et le 17e siècle ont été témoins de nombreuses observations aériennes. On a aussi découvert dans quelques oeuvres d'art des représentations de ce qui ressemble beaucoup à des OVNI, notamment des peintures.

L'invention de la presse moderne, au 19e siècle, provoque la collecte des témoignages tout en ouvrant la porte aux illusions. Les manifestations d'OVNI comme on les connaît aujourd'hui ne sont apparues clairement qu'avant la Seconde Guerre mondiale, mais la population ne se rend pas compte du phénomène. Les OVNI ne sont pas des hallucinations collectives nées de la guerre froide. Au contraire, la tension de cette guerre a fait prendre conscience du phénomène qui fut confondu à ses débuts avec des armes secrètes soviétiques.

Au commencement des années cinquante, l'ensemble de la planète était touché par le phénomène, même les pays communistes qui proclament que tout cela n'est que propagande capitaliste. L'histoire des OVNI est une confrontation permanente entre la recherche privée et la désinformation officielle depuis 1947. L'intérêt des autorités pour les OVNI n'a jamais diminué.

Il existe une loi américaine sur la liberté de l'information. Le Freedom of Information Act (FOIA) permet à de nombreux chercheurs d'obtenir des documents officiels classifiés sur les OVNI. En avez-vous déjà aperçu? Nancy Bombardier


Cassini: en route vers Saturne

Il y a environ 2 mois, la sonde Cassini, nommée ainsi en honneur de l'astronome français Jean-Dominique Cassini, celui qui a découvert 2 des 3 anneaux de Saturne, est passée à moins de 1165 km de la Terre pour gagner de la vitesse.

Cette sonde a été la plus grande et des plus coûteuses de tous les temps, à 3,4 milliards de dollars US. Cassini est propulsée par 33 kg de plutonium, qui a causée de la controverse parmi les militants anti-nucléaires à cause de leur peur d'une rentrée accidentelle de la sonde dans l'atmosphère qui causerait probablement une réaction nucléaire.

Elle se rendra à Saturne en l'an 2004 pour étudier les anneaux, qu'on croit faits de glace, et les 10 satellites de Saturne.Edward Wilson-Ewing


Bonheur d'occasion

Bonheur d'occasion est le tout premier ouvrage d'une grande femme de lettres canadienne. Ayant oeuvré auparavant dans le milieu du journalisme, Gabrielle Roy est l'auteure qui a lancé au Canada la lignée de romans à saveur psychologique. C'est ce qui lui a certainement valu le Prix Femina en 1947.

Bonheur d'occasion jette un regard précis sur la vie des habitants du quartier St-Henri à Montréal, communément appelé «Le coin des pauvres». Florentine Lacasse et sa famille nous amènent au coeur de leurs réflexions. Celles-ci nous aident à mieux saisir les déboires économiques du temps de la seconde guerre mondiale, à l'époque où le seul moyen de s'enrichir était de s'enrôler dans l'armée. Jeune serveuse au Quinze-cents, Florentine recherche une simple parcelle de bonheur. Est-ce que l'amour possible de Jean Lévesque pourra la rassasier, elle qui, toute sa vie, a vécu dans la misère ?

Ce livre m'a portée à réfléchir : « Est-ce que l'argent fait le bonheur ? ». Selon moi, non. Alors, pourquoi la télévision nous bourre-t-elle le crâne de ce besoin constant d'avoir tous les biens matériels possibles ? L'exemple de Bonheur d'occasion est certes édifiant, mais prenons donc le temps de nous arrêter quelques minutes sur cette question. À l'aube de l'an 2000, les valeurs acquises par le passé disparaissent, tel le respect, l'amour de la famille et j'en passe, je crois sincèrement qu'il serait temps d'agir, de revenir en arrière pour récupérer l'essentiel.

Ce roman de Gabrielle Roy est empreint d'une richesse de vocabulaire qui me plaît franchement. Le livre porte réellement bien son nom, le bonheur n'y étant qu'une simple occasion, voire une rareté. Pour les véritables amoureux de la littérature ou des déchirements, seulement.Stéphanie Rhéaume


Toxicomanie

À l'occasion de la prévention sur la toxicomanie, l'école Du Tournesol de Windsor a organisé une rencontre informative. Elle se déroulait le 3 novembre à 19h30 au local de pastoral du Tournesol .

Pierre Rondeau , intervenant du centre Jean-Patrice Chiasson , un représentant du corps policier ainsi qu'Andrée Brousseau , éducatrice de l'école, nous entretenaient sur la consommation de drogues et les lois qui s'y rattachent . Il a été aussi question de la détection d'un consommateur , de l'intervention auprès de celui-ci et de l'aide à lui apporter . Cette réunion s'adressait à tous les parents d'adolescents qui voulaient se renseigner sur la toxicomanie .

Beaucoup de jeunes sont en difficultés et restent dans l'ombre ; c'est pourquoi nous avons fait cette réunion . Christine Laplante-Larivière


Du G3 au G4

Le nouveau G4 d'Apple vient d'entrer sur le marché et déjà les têtes commencent à tourner. À plus de 2600$ canadiens, le G4 offre une puissance jusqu'à 500 Mhz, 256 SDRAM de mémoire vive, 27,0 GB de disque dur, un lecteur DVD-RAM et un Zip Drive de 100 MB.

Déjà assez impressionnant, mais lorsqu'on le compare au Pentium III, 600 Mhz tout équipé, le G4 est environ 3 fois plus rapide.

À cause de la sortie du G4, le G3, 400 Mhz, 128 SDRAM, 16 VRAM, 2 prises Firewire TU, 9,0 GB, 24x CDROM, Broadcast (environ 2 fois plus rapide qu'un Pentium III à 500 Mhz tout équipé) a été mis en solde par tous les fournisseurs d'Apple. Profitant de cette occasion, la Salle de Presse a maintenant en main une unité de montage T.V. complète. Cela promet. Sans compter qu'un IMac arrivera aussi en octobre! Edward Wilson-Ewing


Qui est Marie-Ève Randlett au Conseil des élèves?

Marie-Ève a 14 ans, est née le 12 juin 1985, sous le signe du gémeaux et est en troisième année du Secondaire. Ses amis (es) l'appellent: Marie, Mayou ou encore Marie-Ève. Tout en réalisant l'entrevue qu'elle m'a accordée j'ai pu remarquer qu'elle est très impliquée dans l'école. En plus de faire partie du conseil d'élèves en tant que trésorière, elle a décidé de s'aventurer avec l'équipe des Entraidants. Le respect est une des valeurs des plus importantes pour Marie.

Que fait cette charmante jeune fille pendant ses temps-libres? Ses passe-temps favori sont la lecture, la bicyclette, la marche et de jouer du piano. Cela ne l'empêche pas d'aimer tous les styles de musique qui existent sauf le country. Marie-Ève adore le sport. Le soccer et le patin à glace sont ses préférés. Et l'amour dans tout ça? «Je cherche encore » me dit-elle. Quant à ses matières favorites, l'art platisque domine toutes les autres. La plus détestée? La biologie!

La pire folie que Marie-Ève ait commise était de faire du patin à roulettes dans l'école. Pour un trouver un fait cocasse que Marie a fait, il lui a fallu un peu de réflexion à ce sujet. Voici ce qu'elle m'a répondu: «C'est plutôt difficile à dire, j'en ai trop !»

Un de ses plus grands rêves est de devenir une actrice. Mayou veut également se rendre à l'Université au plus haut niveau, soit doctorat. À propos de son avenir, elle veut se marier avec l'homme de sa vie, avoir deux enfants et un travail qu'elle aime. Je lui souhaite de réaliser tous ses rêves. Bonne chance dans tout ce que tu entreprendras, tu es une personne fonceuse, audacieuse, courageuse, tu as de l'imagination à revendre et tu tiens ton bout! Emmanuelle Dion


Le Tour du Québec

Partis le 26 juin à la première heure, multiples bagages et vêtements bien entassés au fond de la remorque, les quinze Québeckers du Tournesol réalisaient ce matin-là le rêve pour lequel ils avaient fourni tant d'efforts depuis déjà huit mois.

À travers les régions visitées, soit le Lac St-Jean, la Côte-Nord, la Gaspésie, la région de Québec, du parc de la rivière Jacques-Cartier et du Lac Mégantic, nos voyageurs ont eu la chance de vivre une expérience exceptionnelle et inoubliable, mais surtout un «méchant trip de gang» intensif d'une durée de seize jours.

Leurs nombreuses opérations de financement valaient bien les deux semaines remplies à ras-bord d'activités qu'elles leur ont apportées. Cependant, elles leur ont également et surtout appris à travailler et à s'organiser ensemble, car, évidemment, deux semaines à manger, dormir, se laver, monter et démonter le campement et rouler des centaines de kilomètres avec quatorze autres personnes, et ce, sans perdre patience peut relever du tour de force, si on ne s'y est pas préparé. Heureusement, tous étaient prêts à relever ce beau défi.

En somme, n'importe lequel des Québeckers vous le dira, le Tour du Québec est une des meilleures expériences que l'on peut vivre dans sa jeunesse. Un gros merci à Sylvain Marcoux, qui a si bien su guider son groupe, à Lorraine Véronneau, aux secrétaires, à Paul Labonté et à Serge Dion pour leur appui tout au long de l'année, ainsi qu'à toutes les personnes qui ont rendu ce projet possible.

Les élèves de l'école du Tournesol peuvent se compter chanceux d'étudier dans un établissement où des voyages sont si souvent organisés. D'Europe 76, aux Québeckers, en passant par les voyages à New York et à Toronto, les élèves sont certains de ne pas s'ennuyer! À quand le prochain voyage? Esther Fortin


Limp Bizkit

Limp Bizkit est originaire de Jacksonville en Floride et, depuis leur début, en 1997, le groupe a déjà vendu 1,5 millions d'albums. Ce groupe est formé de trois gars très dynamiques qui n'ont pas froid au yeux. Ils peuvent aussi bien tourner un vidéoclip dans une ruelle en invitant tous leurs fans à s'y rendre, par le billet de la radio locale, ou offrir un concert sur le toit d'un édifice pour faire parler d'eux par tous les médias.

Sur son premier album, le groupe a repris la chanson "Faith" du chanteur George Michael seulement pour le plaisir et, pourtant, elle a été un de leur plus grand succès en carrière. À preuve, leur premier disque, "Three Dollar Bill Y'All $", est devenu soudainement platine après sa sortie. Limp Bizkit nous offre le disque "Significant Other". C'est à mon avis, un des meilleurs disques paru de 1999. Avec des chansons comme "Nookie", le premier extrait présenté au public, "Rearranged", "No Sex", "Break Stuff" et "Show Me What You Got", le succès était assuré: le disque se tient dans le top 5 des albums les plus vendus en amérique. Aussi, avec les chansons "N 2 Gether Now" en duo avec Method Man du Wu-Tang Clan et "Nobody Like You" en trio avec Jonathan Davis du groupe Korn et Scott Weiland de Stone Temple Pilot, le groupe fétiche des membres de Limp Bizkit depuis leur jeune âge, s'avèrent être une autre raison du succès de l'album. D'après le guitariste du groupe, Wes Borland, "Significant Other" est le style de disque que le groupe voulait faire depuis ses débuts.

En plus, Limp Bizkit est en tête d'affiche du deuxième "Family Values Tour" et le groupe devrait retourner en studio vers la fin de l'année pour enregistrer de nouvelles chansons pour un prochain disque. Marie-Pier Dion Vigneault


Campagne de vaccination contre l'hépatite B

Grâce à une campagne de vaccination en milieu scolaire réalisée par le CLSC, les élèves de quatrième et cinquième secondaire ont eu l'occasion de se faire vacciner contre l'hépatite B les 6 et 7 octobre derniers. Le vaccin se donne en trois doses, soit les 6 et 7 octobre pour la première, les 17 et 18 novembre pour la deuxième et les 19 et 20 avril pour la dernière.

L'hépatite B est une infection du foie causée par un virus qui se propage cent fois plus vite que le sida. Elle peut même être mortelle. Cette maladie peut se transmettre au cours de relations sexuelles non protègées avec un condom, par des seringues chez les utilisateurs de drogues injectables, en se faisant tatouer ou au cours d'une scéance de body-percing si l'aiguille n'est pas stérile. Cette infection peut aussi être transmise au nouveau-né lors de l'accouchement, si la mère est porteuse du virus.

Les principaux symptômes sont une grande fatigue, des maux de ventre, des nausées, de la fièvre et même une jaunisse. Certaines personnes peuvent être infectées et n'avoir aucun signe de la maladie.

Le vaccin contre l'hépatite B est très efficace et aussi très sécuritaire. Dans 1% des cas il peut entraîner une rougeur, un gonflement et une sensibilité au site d'injection dans les 48 heures qui suivent l'injection.

D'ici la fin du mois d'avril, la majorité des élèves auront été vaccinée contre le virus , ce qui viendra compléter le programme d'immunisation du ministère de la santé débuté en 1994, pour les élèves de 4e année du primaire.Mélanie St-Pierre